Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 14:27

S’il est une revendication forte de la FCPE, c’est celle concernant le remplacement des enseignants absents.

 

Aujourd’hui encore, la FCPE dénonce devant cette assemblée, la réduction drastique des moyens qui rend impossible les remplacements.

 

Notre site « OUYAPACOURS » n’a pas pour vocation de recenser les manques de manière exhaustive.

Ceux que nous publions, ne sont qu’un indicateur de la dégradation d’une situation. Nous les publions pour que l’opinion publique, les parents, les citoyens électeurs prennent la mesure d’un pronostic vital engagé. Pour que le Ministre assume la responsabilité qui lui incombe en matière de remplacement des enseignants.

 

 

Ce n’est pas sur les chiffres qu’il faut se concentrer, mais sur les moyens à mettre en œuvre pour assurer tous les cours auxquels les élèves ont droit avec des remplaçants en nombre suffisant dans chaque académie.

 

L’État a des obligations et la FCPE tient à les lui rappeler à travers cet extrait d’un arrêt du Conseil d’Etat du 27/01/88 : « La mission d’intérêt général d’enseignement qui lui est confiée impose au ministre de l’Education Nationale l’obligation légale d’assurer l’enseignement de toutes les matières obligatoires inscrites aux programmes d’enseignement tels qu’ils sont définis par les dispositions législatives et réglementaires en vigueur selon les horaires réglementairement prescrits […] Le manque de crédits budgétaires allégué par le ministre de l’Education nationale ne saurait, en tout état de cause, exonérer l’Etat de la responsabilité qui lui incombe"

 

Enseigner est un métier qui s’apprend !

Ne pas améliorer la formation professionnelle des enseignants, c’est s’interdire d’améliorer la réussite des élèves

La FCPE a appelé les députés à rejeter la proposition de loi de Jacques Grosperrin sur la formation des enseignants, examinée en février à l’Assemblée Nationale.

Elle leur a demandé de rétablir un véritable dispositif de formation dans les IUFM, de ne pas confier celle-ci à des instituts privés et de rétablir un cahier des charges national pour l’encadrer.

 

La Cour des comptes a dans un récent rapport pointé les failles béantes de la nouvelle « formation » des enseignants mise en place depuis 2008 qui rejoint l’analyse de la FCPE.

Le Conseil d’Etat a, sur le recours de plusieurs organisations dont la FCPE, annulé les textes promulguant cette « formation » et demandé au ministère de l’Education Nationale de renouer le dialogue avec la communauté éducative.

 

Force est de constater que contre l’avis quasi unanime des organisations représentatives, il a malgré tout été présenté et rejeté, une proposition de cahier des charges qui ne rétablit en rien une formation professionnelle digne de ce nom.

 

Le ministère continue à mettre à temps complet des enseignants sans formation devant des élèves.

Vous entérinez purement et simplement ce que nous contestions depuis des années. La FCPE espère que vous reverrez votre copie avant de présenter ce texte au prochain CSE.

 

../..

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Secrétaire Fcpe Centre/Casanova
commenter cet article

commentaires

Retour Page D'accueil

  • : Le blog de Secrétaire Fcpe Centre/Casanova
  • : Blog des élus FCPE de l'école élémentaire du Centre à Nanterre - Hauts de Seine. A destinations des parents des élèves.
  • Contact

Nous écrire

Adresse à utiliser : casanova.fcpe.centre@orange.fr

Archives

Pages