Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Ecole élémentaire du Centre

Conseil d’école du 13 juin 2008

 

Enseignants : Mme Vacher (Directrice), Mme Méchin, Mme Voisin, Mme Clavaud,  Mme Guérault, Mme Le Guen, , M. Plantade, Mme Lansade, Mme Privat, Mme Delamare, Mme Savalle, M. Bothua, Mme Rocheteau, Mlle Cottineau, Mlle Landes, Mlle Garcia, Mme Bellhacène, Mme Cayla

Représentante de la Mairie: Mme Quilin:

Parents d’élèves élus:

M. Annezo Didier,  Mme Celebi Nériman, Mme Doucet Myriam, Mme Lépine Valérie, Mme Gauthier Annie, Mme Archer Annie, Mme Lenglet Monique, Mme Vermot-Desroches Anne-Claire, Mme Boutar Saiba, Mme Hermerel Béatrice,. (APEI-UNAAP)

Mme Cor Caroline, Mme Wilkowski, Mme Malek(FCPE)

                                           

BILAN DE L’ANNEE 2007/2008

 


Prise en charge des enfants en difficulté

 

Mme Lansade est maître animation-soutien. Elle dresse un bilan de s
on intervention : elle a pris en charge les enfants en difficulté de toutes les
classes et pas uniquement les enfants en grosse difficulté. Elle est intervenue
pour des aides ponctuelles en travaillant avec des groupes de 6 enfants et
2 fois avec chaque groupe.

Les séances duraient 45 min.

Au cycle 3 le travail portait sur des compétences précises ou de la
lecture compréhension sur des thèmes proposés par les enseignants.

Au CP et CE1 le travail consistait à renforcer l’apprentissage de la l
ecture. Actuellement  2 enfants de CP sont encore en difficulté.

Pour les enfants qui rencontrent des difficultés importantes, une prise en
charge adaptée par un collègue spécialisé sur l’année serait nécessaire.

Selon Mme Lansade, il faudrait au moins un maître d’animation-soutien par cycle.

L’efficacité de ces prises en charge reposait à la fois sur son savoir faire et sur
le fait que les élèves la connaissaient très bien

Mme Vacher souligne l’importance de ce poste qui doit absolument être conservé.

Mme Lansade a rédigé pour chaque élève un compte rendu
d’activité (compétences étudiées et bilan de chaque intervention).

La collègue faisant fonction de Maître E a travaillé en partenariat avec
Mme Lansade jusqu’aux vacances de printemps. Elle est partie en congé
de maternité avant les vacances de printemps.

La psychologue scolaire a été longuement absente en raison de problèmes
de santé. Toutefois à la demande de Mme l’Inspectrice la psychologue du r
éseau d’aide de l’école Henri Wallon est intervenue ponctuellement.

Un psychologue scolaire  et un maître E sont nommés sur les réseaux d’aide
de l’école Langevin pour la prochaine rentrée scolaire

Un point est fait sur  les postes de RASED non pourvus à Nanterre
actuellement (des nominations pouvant encore intervenir d’ici septembre)

         - 10 Maîtres E

         - 5 Maîtres G

 

Les nouvelles redéfinitions en cours des missions des Maîtres E font craindre
une limitation des interventions aux seules écoles où sont concentrées l
es plus grandes difficultés, d’ici 2009/2010.

 

Mme Vacher lit la proposition de motion rédigée par l’APEI et la FCPE
demandant l’application des textes sur les RASED. Cette motion est adoptée
à l’unanimité par le conseil et est jointe au compte rendu.

 

Bilan des projets de classes

 

     -Archéologie

Très positif

 

         -Jonglage :

Mme Cayla juge le bilan positif. Les animateurs étaient inquiets au départ en
raison de l’âge des enfants mais les ateliers se sont bien passés. La classe
a manqué de temps pour préparer un spectacle. La maîtresse projette de le
refaire l’année prochaine en apportant des améliorations au parcours. Deux
élèves de Clis ont participé à ce projet.

 

 

         -Rugby

Les classes de MM. Plantade et Bottua ont participé aux ateliers. Ils félicitent
le meilleur plaqueur des 15 classes de CM :  un élève de CM2.

Le bilan est très positif.

Ils ont aussi travaillé la photo et la vidéo à partir de ce projet.

 

         -La classe transplantée

Mme Guérault juge ce séjour très positif.

 


Restauration scolaire

 

Mme Vacher propose la constitution d’une commission pour travailler
plus efficacement sur les différents problèmes évoqués à chaque conseil d’école.

Les parents d’élèves ont pu constater le bon déroulement du temps de
cantine grâce aux vacataires et aux agents. La nourriture est bonne mais les
choix ne sont pas proposés sur toute la durée du temps de repas. Ils ont
constaté également, en voyant leurs plateaux repartir sur les chariots, que
certains «petits» n’avaient pratiquement pas mangé. Ils indiquent que les grands
se plaignent  parfois de ne plus avoir de choix.

Mme Quilin informe qu’elle est chargée de la restauration. Les travaux de
la commission sur la restauration vont être intensifiés à raison de trois fois par
an. La prochaine réunion aura lieu le 23 juin. En feront partie une
nouvelle responsable qualité et une nouvelle diététicienne. Un dispositif pour
 faire remonter les problèmes ou suggestions sera mis en place.

 

PRÉPARATION DE L’ANNÉE 2008/2009

 

Trois nouveautés pour la rentrée prochaine :

 

         -Suppression de la classe du samedi matin. Cette suppression se traduit
 par 2 heures de cours en moins par semaine pour les enfants et 60 heures
de soutien aux enfants en difficulté sur l’année dues par les professeurs.

         -Mise en place de stages de remédiation

         -Dispositif d’accompagnement éducatif destiné aux réseaux de
réussite scolaire (RRS)

 

-         Heures de soutien

 

Les horaires de ces heures de soutien ne sont pas encore décidés, les
discussions étant encore en cours.

Mme l’Inspectrice  de la 10ème circonscription a recensé les solutions possibles 
et demandé au conseil des maîtres de se prononcer.Elle souhaite une
proposition cohérente sur chaque groupe scolaire afin de ne pas gêner les
familles.

Il est précisé que les équipes de Casanova et de France Bloch n’ont pas
encore transmis de proposition.

Possibilités sur la semaine :

      8h20 - 8h50, tous les jours, avec 10 min de détente avant le
début de la classe

      8h10 – 8h50, sur 3 jours

      Pause méridienne: une demi-heure le midi

      16h45 - 17h15, tous les jours

      16h45 - 17h45, sur 2 jours

      16h45 - 17h25, sur 3 jours

 

Les écoles doivent choisir les horaires qui leurs semblent les mieux adaptés.

Mme Vacher rappelle que les parents ne sont pas obligés d’accepter
les propositions d’heures de soutien.

Ces deux heures, si elles étaient réparties sur le temps scolaire,
seraient certainement plus bénéfiques pour les élèves.

 

-         Stages de remédiation

 

Ces stages sont assurés par les professeurs qui sont rémunérés en
heures supplémentaires défiscalisées.

Les stages des vacances de printemps 2008 ont été proposés dans quatre
écoles en RRS de Nanterre : Wallon, Provinces Françaises, Balzac et Voltaire

Ils vont être proposés aux élèves de toutes les écoles de Nanterre pour
l’été : début juillet et fin août.

Les sessions n’auront pas lieu à l’école du Centre.

Mme Vacher fait lecture de la motion adressée par les enseignants de l’école
à Mme l’Inspectrice de la 10ème circonscription: les stages d’été ne leur
paraissent pas adaptés aux enfants en difficulté. Ils estiment que le soutien
 serait plus efficace sur le temps scolaire.

L’équipe s’interroge également sur la position à adopter : l’inspection demande
la désignation de 5 enfants jugés en difficulté pour participer à ces stages.
Ce nombre résulte du nombre d’enseignants qui se sont portés volontaires sur
la Ville. L’équipe pense proposer une liste de tous les enfants en
difficulté susceptibles de bénéficier de ces stages, soit, en réalité, une vingtaine,
sur l’école. Il est précisé que les stages auront lieu à l’école des
Provinces Françaises pour les élèves de l’école du Centre.

 

-         Dispositif d’accompagnement éducatif

 

Cet accompagnement sera étendu aux écoles élémentaires en RRS à partir
de septembre 2008. C’est une aide aux devoirs mais cela peut
également concerner aussi les activités sportives et culturelles. Comme sur la
ville de Nanterre il existe déjà de nombreuses activités après
l’école, l’accompagnement ne concernerait que l’aide aux devoirs pour des
élèves en difficulté. Il sera assuré par des assistants pédagogiques de 16 h 30
à 18 h 30.

Les collèges A. Doucet, J . Perrin et V. Hugo seront concernés ainsi que les
écoles qui en dépendent (Situation à préciser pour l’école du Centre). Les élèves
qui y participeront seront volontaires.

 

Temps après l’école

 

M. Rogé directeur des Gavroches, répond aux points soulevés par les
parents d’élèves:

  •   Nombre de places proposées aux élèves de l’école de Centre
  •   Fratries réparties sur les centres des Gavroches et de la Boule

Concernant le nombre de places: l’idée de départ était de faire une répartition
des élèves de la manière suivante: 2/3 pour Langevin, 1/3 pour le Centre.

Les parents de Langevin n’ont pas répondu autant que prévu en raison d’une
plus grande habitude des parents du quartier du Centre à anticiper sur
la préparation de la rentrée et à gérer les inscriptions. De ce fait les proportions
des demandes ont été inversées. Actuellement la volonté de la municipalité et
du centre de loisirs est de maintenir une mixité sociale sur le centre de loisir
en conservant une proportion 50/50.

L’inscription pédagogique aura lieu le 21 juin aux Gavroches, à partir de 9h30.

L’inscription administrative se fera à partir du 26 juin en mairie.

La date, très proche, s’explique par la réunion tardive du comité de pilotage.

Mme Vacher souligne le bon partenariat entre l’école et les Gavroches
pour l’inscription de certains élèves. Elle note aussi que la prise en charge
des demandes a été beaucoup plus efficace cette année, que l’année dernière.

Pour l’année prochaine, un poste de permanent est mis en place, ce qui
permettra d’accueillir plus d’enfants. De plus, un partenariat avec

l’association «Hissez Haut» intègrera l’accompagnement scolaire dans le dispositif
«Après l’école» en mixant accompagnement scolaire et activités sportives.

Un nouveau créneau pour les 6-8 ans est également annoncé.

Le nouvel animateur est le président de l’association de double dutch, sport qui
sera proposé l’année prochaine au centre de loisirs.

 

Effectifs

 

Pour l’instant, pas de gros changements et prévision de 26,6 élèves/classe en moyenne.

Mais la Mairie annonce l’arrivée de 22 nouveaux élèves au cours de l’automne,
du fait des nouveaux logements situés rue de la Croix. La moyenne atteindrait
alors de plus de 28 élèves/classe, ce qui devrait conduire à l’ouverture
d’une nouvelle classe. Pour l’instant une seule famille a contacté l
’école. S’ajouteraient aussi des élèves venant de nouveaux logements situés
rue H. Barbusse, rue du docteur Foucault et avenue Lénine.

En cas d’ouverture de classe, la nouvelle classe serait installée dans l’actuelle
salle de sciences Cela nécessiterait de trouver une nouvelle salle pour l’accueil
des élèves le matin et le midi ainsi que pour le Rased. Il faudrait également
mettre en place deux récréations le matin ce qui occasionnerait beaucoup de
bruit pour les enfants restés en classe.

Mme Vacher insiste sur le fait que cet effectif élevé pose aussi des problèmes
pour le self - rotations plus rapides - et pour les infrastructures sportives :
leurs créneaux horaires n’ont pas changé depuis plusieurs années
malgré l’augmentation des effectifs.

La récupération du petit terrain rue Th. Lemaître à la rentrée prochaine ne peut
pas compenser le manque de créneaux pour le stade.

Mme Vacher exprime le sentiment que cette  situation serait difficile à gérer
et souhaiterait rapidement une révision des secteurs scolaires.

 

L’éventualité de la création d’une nouvelle école, dans le secteur de la place de
la Boule, d’ici 2011, est évoquée. Mme Quilin n’a pas d’informations précises
à communiquer au conseil sur cette question.

Toutefois elle s’engage à alerter la mairie sur les problèmes de créneaux
horaires du gymnase et du stade. L’école pourrait peut être récupérer les
créneaux du stade et du gymnase libérés par le collège J. Perrin qui déménage
à A. Doucet.

 

 

Enseignement des langues

 

Mme Vacher confirme qu’il n’y aura pas d’enseignement d’allemand à la
prochaine rentrée : il n’y a pas eu d’ouverture au mouvement de poste
fléché allemand.

L’anglais devrait être enseigné dès le CE 1, si les classes du cycle 3
sont correctement couvertes .

L’enseignement devrait être partiellement assuré par des intervenants
extérieurs jusqu’en 2010. Les enseignants de l’école souhaiteraient la mise en
place de stages de circonscription pour se former à l’enseignement des langues
et assurer ainsi la relève en 2010.

 

Entrée en 6ème et transfert au collège A. Doucet

 

Mme Vacher a reçu les dossiers d’inscription pour A. Doucet et attend les
résultats des dérogations.

Elle indique que 40 demandes de dérogation ont été enregistrées sur l’école
du Centre

Les résultats des dérogations seront annoncés aux familles entre le 16 et le
20 juin par l’Inspection académique.

L’horaire des navettes de transport des enfants vers le collège A.Doucet  lui a
été transmis par le Conseil Général.

Les enfants de CM2 iront visiter le collège A. Doucet le 17 juin.

 

 

 

MEDECINE SCOLAIRE

 

La situation n’a pas évolué depuis le début de l’année. Les parents FCPE du
Centre et de Langevin ont adressé un courrier à Mme l’Inspectrice afin de
dénoncer l’absence de visite médicale pour les CP et les Grandes Sections
sur les deux groupes scolaires.

 

RALENTISSEURS

 

Les parents et l’équipe enseignante dénoncent l’inefficacité du ralentisseur
installé devant l’école qui ne décourage pas la vitesse des voitures et
scooters de plus en plus nombreux à rouler sur le trottoir.

 

 

 

 

 

Le Conseil d’école se termine à 20H

Le présent compte rendu a été rédigé conjointement par Mme Vacher, Directrice de l’école,
Mme Celebi
 (APEI) et Mme Cor (FCPE), représentantes des associations de parents d’élèves.

 


 

 

MOTION VOTEE A L’UNANIMITE PAR LE CONSEIL :

 

MOTION DU CONSEIL D’ECOLE                       

ECOLE DU CENTRE   - NANTERRE

 

Membres du Conseil d’école, nous souscrivons tous à l’objectif de réduire l’échec scolaire

 

Or, que constatons-nous actuellement ?

Le ministère de l’Education Nationale annonce diverses mesures, sans concertation avec les
différentes parties prenantes au sein de l’école (enseignants, parents d’élèves, collectivités locales,
etc.), sans réelle préparation et sans anticipation sur l’organisation à mettre en place.

Pour les mesures concernant les élèves en difficulté d’apprentissage nous nous élevons
contre une absence de cohérence avec les dispositifs déjà existants, qui ont fait leurs preuves
 et ne peuvent à ce jour fonctionner faute des moyens nécessaires à leur mise en œuvre.

 

Quelles sont ces mesures ?

Citons :

-         Réduction à 24H du nombre hebdomadaire d’heures de cours des élèves de l’école primaire
 avec suppression de l’école le samedi matin dégageant 60H par an à consacrer
spécifiquement au soutien scolaire par chaque enseignant.

Ø      Objectif louable……. mais les modalités n’ont pas été définies et soulèvent de
nombreuses interrogations qui remettent en cause la finalité du dispositif.

-         Mise en place, là où des enseignants se déclarent volontaires, de stages de remise à niveau
pendant les vacances scolaires.

Ø       Objectif louable……. Mais dispositif partiel, réservé uniquement à certaines écoles et
non à tous les élèves en ayant besoin ; de plus les élèves concernés se voient privés
d’une partie de leurs vacances, stigmatisés et ne profitent pas du même temps de
vacances que leurs camarades pour un « résultat »peu évident.

-         Accompagnement scolaire en fin de journée.

Ø     Objectif louable………. mais, là encore, modalités non définies et la mise en cohérence
avec les dispositifs existants- 
études dirigées, « Après l’école », etc. –  ne semble pas a
voir été prévue.

                                                   

Ainsi, le conseil d’école réuni le 13 juin  2008

 

1.      Exige que le soutien scolaire quel que soit sa forme, aide individualisée ou stages,
soit avant tout intégré dans le temps scolaire obligatoire des enfants, réalisé
par les enseignants et fasse intervenir les équipes spécialisées des RASED lorsque
 la difficulté rencontrée relève de sa compétence.

 

2.      Exige que la circulaire n° 2002-113 du 30/04/2002, traitant des dispositifs
de l’adaptation et de l’intégration scolaires dans le premier degré, et notamment
des réseaux d’aide (RASED) et de l’intégration des enfants en situation
de handicap, soit appliquée dans son intégralité.
        

 

3.      Exige qu’à Nanterre, tous les postes ouverts destinés aux personnels spécialisés
des RASED soient pourvus en totalité et que leur nombre soit en cohérence
avec les besoins signalés par les équipes pédagogiques.

 

4.      Exige la présence systématique d’un poste d’enseignant de type
« animation-soutien »
venant s’ajouter aux postes d’enseignants chargés de
classe. Cette présence est indispensable pour la mise en œuvre de véritables
actions de prévention et de remédiation auprès de tous les enfants.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Retour Page D'accueil

  • : Le blog de Secrétaire Fcpe Centre/Casanova
  • : Blog des élus FCPE de l'école élémentaire du Centre à Nanterre - Hauts de Seine. A destinations des parents des élèves.
  • Contact

Nous écrire

Adresse à utiliser : casanova.fcpe.centre@orange.fr

Archives

Pages